La vie est un long fleuve tranquille

 

Salut à tous !

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un autre film ! Sorti en 1988, « La vie est un long fleuve tranquille » est l’histoire de deux familles. Les Le Quesnoy semblent d’être parfaites : riches, avec une grande maison et les enfants obéissants et doués. À l’autre côté de la ville, les Groseille habite une mauvaise quartier, sales et pauvres. Les deux familles ne se croiseraient peut-être jamais s’il n’était pas pour une nuit il fait plus qu’une dizaine ans. Ce qui s’est passé cette nuit-là reste un secret…jusqu’à maintenant. Ce qu’ils apprennent changera toutes leurs vies pour toujours.

Je ne peux pas trouver une bonne bande annonce, alors voilà un extrait :

Je ne dirais pas que ce film était mon préféré… mais c’était très français, à mon avis. Peut-être c’est parce que le film est plus vieux que les autres, alors la mondialisation n’était pas aussi évidente et les films français ne cherchaient pas encore à copier le cinéma américain. Ce n’est pas à dire que les autres ne sont pas français, c’est que le style me semblait plus en style français. Où les publics américains aiment les fins heureuses, la fin de « La vie est… » est ambiguë et les motivations des personnages n’étaient pas clairs. On ne savait pas avec qui on doit se sympathiser, qui est le bon et qui est le mauvais, parce qu’il n’y en a pas. Les acteurs ne sont pas tous mannequins, ils ressemblent plus aux familles ordinaires.

J’ai attendais plusieurs stéréotypes au début. Et bien sûr, il y en avait quelques : la famille pauvre est avarice et bordéliques, leur fille hypersexuelle, la mère Le Quesnoy au bord d’une crise mentale quand sa famille parfaite ne l’est plus. En fait, la fille Le Quesnoy a une crise mentale quand elle appris qu’elle était née…pauvre. Ses parents l’appellent « fragile » et c’est vrai. Elle déteste les gens pauvres et elle ne peut pas fonctionner après d’apprendre qu’elle l’aurait été elle-même. Mais les tropes que j’ai attendus n’arrivaient pas. Il y a un peu d’un message de la vie être plus facile avec l’argent, bien sûr. On le voit à la fin quand les gendarmes le laisse passer comme il veut tandis qu’ils arrêtent quelques jeunes hommes pauvres. Le ton n’est pas « les pauvres sont des meilleurs personnes et la famille riche apprend comment être bonnes humains », c’est que « les deux sont horribles, et la vie parfaite est très fragile ».

Pour retourner à la notion de « bon » et « mauvais », je n’ai pas compris qu’est-ce que Maurice (« Momo » à la famille qui l’élevais pendant 11 ans) fait à la famille. Il a décidé de détruire les Le Quesnoy ou était-il seulement la catalyse qui a cassé la façade ? Il fait semblance d’être heureux avec la nouvelle situation, d’être un bon garçon. C’est une situation étrange, alors ça arrive. En plus c’est ses nouveaux frères qui lui proposent d’aller nager. Ils avaient le choix de rentrer quand ils voulaient. Mais il fait des choses malhonnêtes et qui fait mal aux autres. Il se moque de sa nouvelle famille à la fin, mais comment se sent-il ? C’est un mystère.

Et enfin, il n’y avait pas beaucoup de conclusion. Ce mystère de quoi Maurice fait ne se résolve pas, le mystère de Thérèse-Marie ne se résolve pas, seulement la situation de l’infirmière. Même pour elle, ce n’est pas une situation très heureuse. Elle a l’homme qu’elle voulait, oui, mais il ne l’a bien traitée ! Je préfèrerais qu’elle ait trouvé quelqu’un qui l’apprécie, mais c’est mes goûts américains qui parle. Je veux la justesse, que le monde fasse du sens, une fin heureuse pour ceux qui la méritent.

Comme j’ai dit, ce film n’est pas mon préféré, mais je ne le détestais pas non plus. C’est utile pour les gens qui apprend le français parce qu’il n’y en a pas beaucoup d’argot et ils ne parlent pas trop vite. L’intrigue est unique et il est, des fois, amusant aussi.

Vous avez vu ce film ? Qu’en pensiez-vous ?

 

A la prochaine !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s