La fée verte

La fée verte

Bonjour chers lecteurs!

Vous vous demandiez : qu’est-ce qu’il y a à faire dans ce petit canton de Neuchâtel ? Et si on veut apprendre quelque chose historique ? Et, pour bien s’amuser en plus, peut-on boire un petit verre ? Bon, mes chers lecteurs, on peut. Aujourd’hui, je vais vous parler de la Maison d’Absinthe, sa boisson verte tellement connue et ses liens à ce petit canton de Neuchâtel.

On utilise l’herbe d’absinthe (nommé « wormwood » en anglais) depuis l’Antiquité pour ses propriétés médicaux. La boisson alcoolisée apparaît vers la fin du 18e siècle. Au début, le docteur l’a crée comme traitement des maladies mais bientôt il a reconnut qu’il ne faut pas être malade pour profiter de la boisson verte.

La popularité de la fée verte, on l’appelle, croîtrait pendant le siècle suivant. On l’a donné aux soldats français pour éviter des maladies. Ils ont amené la boisson (et un goût pour la boisson) avec eux aux nombreux coins du monde. Tout le monde l’adorait et c’était la boisson préférée des artistes, des poètes et surtout des flâneurs.

Et puis, tout a changé. Un mouvement pour la tempérance devient populaire dans plusieurs pays du monde au début de 20e siècle et l’absinthe surtout était démonisé. Elle est devenue illégale en Suisse en 1908 et elle restait illégale jusqu’à 2005. Mais quand on veut quelque chose, on le fait, loi ou non. La production d’absinthe devient une industrie de contrebande et les « bootleggers » trouvaient des façons ingénies de créer la boisson et d’éviter les gendarmes. C’était lucratif mais il y avait beaucoup de risques.

L’absinthe est connue pour ses propriétés (supposés !) hallucinogènes mais ne pensez pas que vous verriez des éléphants roses avec une bouteille d’aujourd’hui. Même si elle n’est plus illégale, la production est strictement contrôlée.

Et la Suisse ? C’est le lieu de naissance ! C’était à Couvet, dans le canton de Neuchâtel, qu’elle a apparaît. Là, il y a une Maison d’Absinthe dans l’ancien commissariat (sans blague !). On peut y aller pour apprendre l’histoire et boire un petit verre…ou deux ! 😉

Et je vous laisse le reste à apprendre quand vous y allez ! Moi, je suis y allée et c’était très cool ! Je n’aime pas trop l’absinthe mais j’adorais apprendre l’histoire. Si vous n’aimez pas le goût d’anise ou réglisse comme moi, il faut le goûter quand même.

IMG_5289.jpg

La façon traditionnelle de préparer l’absinthe: filtrer l’eau dans un sucre sur un cuillère d’argent.

Vous avez goûté l’absinthe ? Ou bien vous avez visité la Maison ? Questions ? Commentaires ? Dites-les-moi au dessous !

À bientôt, mes chéries !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s