Je suis où?! (Quelques pensées sur la suisse et les langues)

La Suisse est un pays multilingue. La plupart des Suisses parlent plusieurs langues et la Suisse elle-même a quatre langues officielles : le suisse-allemand, le français, l’italien et le romanche. Le français se trouve dans l’ouest à coté de la France, l’italien est dans le sud/le sud-ouest et la reste est suisse-allemand avec quelques villages du romanche. Le suisse allemand est la langue la plus parlée, le romanche très peu.

Alors, quand deux suisses des régions différents se rencontrent, quelle langue parlent-ils ? Selon mes amis suisses, ils parlent l’anglais. (Au moins que l’un peut parler la langue de l’autre très bien.) Pour mes amis des autres pays, c’est la même chose. L’anglais est le nouvelle lingua franca. C’est utile quand on en a besoin, mais c’est difficile pour les anglophones qui apprennent la langue.

Dans cette façon, les anglophones sont gâtés. Les touristes voyagent dans autres pays sans savoir un mot de leur langue, mais on veut que des autres parlent l’anglais parfaitement. C’est pas juste.

Etre dans une place multilingue est un peu frappant, mais très cool. Aux Etats-Unis, presque tout est en anglais. Il y a des autres langues au-dessous de l’anglais (souvent le français ou l’espagnol), mais presque jamais sans l’anglais. Il ne faut pas y penser et alors nous y pensons rarement.

Ici, c’est un peu différent. Par exemple, la façon les enterprises surmonte les barrières de langue. Les langues données sur un produit dépendent sur le size, d’où il vient, d’où l’enterprise vient, où on l’achète…beaucoup des éléments. Bien que Neuchâtel est un canton romand, j’achète souvent des produits qui n’ont pas un mot de français. Quelques produits évitent ce problème avec le nom en anglais, même le reste est en autres langues.

C’est un peu étrange, mais il y a un élément d’aventure dans cette petite chose si banale. En plus, il y a une compréhension de compromise et d’être fier des différences quand on parle plusieurs langues. (Surtout en Suisse. Je parlerai un peu plus de cet aspect de la culture et politique plus tard.) Où il manque la sophistication, il y a l’effort. On parle entre deux (ou parfois plus) langues et on essaie de bien prononcer les mots et quand tout d’autre ne réussit pas, on pantomime. Il faut être patient et attentive pour communiquer avec des barrières de langue et il n’y a pas de place pour jugement ou snobisme.

A mon avis, évidemment, c’est très cool. Qu’en pensez-vous ?

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s