9 Mois fermés

Coucou à tous!

Aujourd’hui, je parle de “Neuf mois fermés”, un film de 2012. C’est un comédie (peut-être comédie romantique?) réalisé par Albert Dupontel, qui joue dans le film avec Sandrine Kiberlain.

Ariane Felder aime surtout deux choses : son travaille comme juge de famille et la dance, qu’elle fait après ses journées longues au boulot. Elle a 40 ans, elle est célibataire et, si tout se passe bien, elle aurait bientôt une promotion. Puis, quelque chose bouleverse sa monde : un bébé. Elle est enceinte depuis 6 mois mais ce n’est pas tout. Le père ? Un criminel, accusé d’une attaque horrible d’un vieil homme. Malgré son horreur, ils ont besoin de l’un l’autre maintenant plus que jamais avec l’approche du procès et de l’enfant.

Comme comédie, c’est un film aussi amusant que ridicule. Il fait parti d’une réalité exagérée. C’est-à-dire, les événements pourraient être réel, mais ils sont tellement exagérés qu’ils sont ridicules. Mais attention ! Bien qu’il ne soit pas un film d’horreur, il y a des scènes un peu sanglantes. Ils ne font pas vraiment peur ; c’est juste un peu dégoûtant. Le film n’est pas très torride non plus, mais il y a des scènes et des thèmes sexuels. Alors, je ne le conseille pas pour les enfants et je vous conseille d’être conscient de ces choses avant de le regarder. Quand même, je le conseille pour vous. C’est drôle et il n’est pas aussi stéréotype qu’il semble d’être.

Au début, j’avais peur qu’Ariane serait présentée comme femme tendue qui doit juste relaxer et s’amuser et, pire, qui l’apprend seulement à cause d’un homme. Oui, il lui ferrait du bien de relaxer un peu, mais les valeurs de sa personnalité sont respectées. Elle reste intelligente, travailleuse et assez responsable pendant tout le film (sauf la nuit du réveillon!). Elle fait des mauvais choix, mais qui ne les fait pas de temps en temps, surtout dans une situation stressée ? J’apprécie qu’elle ne soit pas réduit au trope et l’intrigue non plus. (J’imaginais qu’il serait une histoire différent, mais j’aime ce qu’il est.)

J’aime aussi que le film adresse les mères qui travaillent. Ariane ne voulait pas un bébé, surtout avant d’une grande promotion et sans un compagnon stable. Il semble qu’elle cache sa grossesse de la plupart de ses collèges. Elle est horrifié par l’identité du père, mais probablement pour qu’il n’avoir pas d’effet sur la promotion aussi. Comme juge, elle a plus des ressources pour élever un enfant, mais c’est quand même pas facile. Il donne un peu du sentiment à la comédie.

Et voilà la bande annonce. Elle révèle trop à mon avis, mais il montre un peu de la ton cinématique. A bientôt!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s